Lanester

Lanester-ce-que-pense-la-presse-du-telefilm-avec-Richard-Berry_portrait_w532

 

Synopsis:
On suit le commandant Eric Lanester, chargé d’enquêter sur un tueur en série, qui a la particularité d’énucler ses victimes. Lors de cette enquête, le commandant Lanester perd brusquement, et sans raison apparente, la vue. Il décide, malgré son dessaisissement, de poursuivre son enquête avec l’aide d’une chauffeuse de taxi, Gabrielle, et leurs investigations vont les mener à revenir sur le passé troublé de Lanester…

Distribution:
Richard Berry : Éric Lanester
Emma de Caunes : Gabrielle Stahl
Hippolyte Girardot : Professeur Vincent Gerhardt
Bruno Salomone : Xavier Lanester
Agnès Blanchot : Max Fabrega
Isabelle Candelier : Docteur Jacynthe Bergeret
Farid Elouardi : Adam Kebchi
Nicky Marbot : Charles Kaminski
Brice Fournier : Hervé Barthélemy
Maher Kamoun : Kamel Halfi
Jeanne Bournaud : Carla Gomez
Claudia Tagbo : Léonie Saint-Martin
Catherine Benguigui : Docteur Irène Massoni
Virginie Ledieu : Hôtesse d’accueil hôpital

Fiche technique:
Réalisation : Franck Mancuso
Scénario et dialogues : Franz-Olivier Giesbert, Franck Mancuso, Valérie Toranian d’après l’oeuvre de Françoise Guérin A la vue, à la mort
Photographie : Laurent Machuel
Musique : Krishna Levy
Production : Chantal Michaux et Jean-Luc Michaux
Première diffusion : 22 janvier 2014 sur France 2

Avis:

Nous avons eu le plaisir de découvrir ce téléfilm lors de la projection en avant première lors du Festival de la fiction TV de La Rochelle en septembre 2013.

Malgré une très belle distribution, cette adaptation du roman « A la vie, à la mort » de Françoise Guérin, est un peu décevante. Alors pourquoi ? Simplement, parce que l’intrigue telle que construite, ne permet pas aux spectateurs d’être tenus en haleine tout au long du téléfilm, pour la simple et bonne raison que tout bon spectateur aura deviné dès le début de l’investigation l’identité du tueur en série. De plus, le jeu de Richard Berry, d’habitude si juste, est ici de qualité assez moindre, ce qui rend le visionnage assez décevant, heureusement que le très bon jeu d’Emma de Caunes est là pour ajouter cette touche de fraicheur et d’humour qui apporte beaucoup à la qualité de ce téléfilm.

Publicités