Envie d’une série totalement déjantée ? la série « Wet Hot American Summer : First Day Of Camp » est faite pour vous

Grand jour chez Netflix : c’est aujourd’hui, 31 juillet, qu’est mise en ligne sa nouvelle série Wet Hot American Summer : first day of camp.

wet h_key_011_h

Vous aimez Orange Is The New Black, Sense 8, Unbreakable…. ? Ca tombe bien, Netflix a décidé de vous offrir une nouvelle série qui va vous faire aimer encore un peu plus, si cela était nécessaire, sa plateforme, avec sa nouvelle série originale Wet Hot American Summer : first day of camp.

WHAS-3940.CR2

Vous souvenez vous de ce film sorti en 2001 racontant le dernier jour de camp d’un groupe de jeunes en 1981 ? Oui oui ce film Wet Hot American Summer, réalisé par David Wain, qui fut un véritable bide commercial, même non distribué en France à l’époque… Mais un film qui a été redécouvert par les adeptes des comédies après sa sortie en vidéo, et qui a colonisé au fil des années une solide base de fans, et redonné à ce film les lauriers qu’il n’avait pas eu à sa sortie, jusqu’à devenir un film culte.

Un succès inattendu, des adeptes de plus en plus nombreux, un engouement sans faille… Alors pourquoi ne pas imaginer une suite ? Eh bien c’est justement là que David Wain et Michael Showalter vont vous étonner. Parce qu’ils n’ont pas imaginé une suite, mais un préquel. Oui oui, souvenez vous Wet Hot American Summer, le film, se déroulait lors de la dernière journée de l’été 1981, juste avant qu’un groupe de gamins en camp de vacances ne retourne chez leurs parents. La série Wet Hot American Summer : first day of camp, se situe, comme son titre l’indique, non pas à la fin du séjour des enfants et animateurs, mais bien au premier jour de l’aventure, au moment où tout le monde débarque au camp Firewood.

WHAS-4657.CR2

On nous offre donc un préquel d’un film d’adolescents en une série de 8 épisodes, jusque là rien de bien exceptionnel, si ce n’est que les créateur David Wain et Michael Showalter ont décidé de reprendre les mêmes acteurs que pour le film. Ca parait un peu fou n’est ce pas ? Quelle idée de reprendre, 15 ans après, des acteurs pour interpréter des adolescents/animateurs de camp de vacances ! Ca parait fou, ça parait irréalisable… Et pourtant là est tout le génie de cette série.

Parce qu’ils sont tous présents, les jeunes acteurs de 2001, ces acteurs dont la reconnaissance n’était pas encore acquise, lorsque Bradley Cooper n’était pas cette icône du cinéma qui a joué pour les plus grands, lorsque Amy Poehler entrait tout juste dans le Saturday Night Live et n’avait pas la figure comique que l’on connait aujourd’hui, pareil pour Paul Rudd, pas encore un super héros… Ces acteurs qui reprennent avec brio, légèreté, humour leurs rôles, sans avoir pris une ride. La seule différence ? 15 ans d’expérience en plus, une réalisation plus précise et fluide, des scénarios délirants…

WHAS-6310.CR2DSC_3643.NEF

Et si tout cela n’était pas encore assez, Wet Hot American Summer voit arriver dans ses rangs quelques petits nouveaux au casting, mais attention pas des moindres, des pointures de la comédie. Vous retrouvez donc aux côtés des « anciens » entre autres Kristen Wiig (Mes meilleures amies), Jason Schwartzman (Bored To Death, The Overnight), Michael Cera (Arrested Development). Ou encore Chris Pine (Star Trek), et la grande surprise vient de chez Mad Men, en effet Jon Hamm et John Slattery viennent compléter l’impressionnante distribution.

WHAS-1609.CR2

2209240.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx3140550.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà tous les ingrédients qui étaient nécessaires pour faire de ce préquel un succès. Un succès que l’on doit à David Wain et Michael Showalter pour leurs idées folles et leur imagination sans failles, aux acteurs, hilarants dans leurs rôles de jeunes premiers, et à Netflix, qui nous offre une fois de plus une série de qualité exceptionnelle, qui s’ajoute à son catalogue de plus en plus long de séries parfaitement choisies.

Netflix qui n’en finit plus d’offrir à ses abonnés des séries, films et documentaires, meilleurs les uns que les autres. Ca vous rend accros ? Alors Netflix fait bien son boulot et prouve que son concept fonctionne, et nous on en redemande 🙂

Allez hop il est maintenant grand temps de passer à la pratique : courez vous connecter à votre compte Netflix pour dévorer ces 8 épisodes hilarants et déjantés de Wet Hot American Summer : first day of camp. Et si vous n’avez pas encore de compte, il est urgent d’en créer un avec en bonus un mois d’utilisation gratuite.

(Crédits et photos : Netflix)

Publicités