On a testé : The Missing, bientôt sur TF1

The Missing est une mini série diffusée depuis le 28 octobre sur la BBC One et bientôt sur TF1

364752.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

The Missing est ce que l’on appelle une mini-série de 8 épisodes, dont la diffusion a démarré ce mardi 28 octobre sur la BBC One. Cette nouvelle série est une co production BBC (pour la Grand-Bretagne) et Starz (pour les Etats-Unis), dont les droits ont d’ores et déjà été acquis par TF1 pour une diffusion au cours de la saison 2014-2015.

L’histoire ? En juillet 2006,  famille anglaise Hughes, Tony, Emily et leur fils Oliver, sur la route des vacances, sont contraints de s’arrêter à Châlons du Bois lorsque leur voiture tombe en panne. Ils sont donc obligés de séjourner dans ce petit village, en pleine effervescence à cause du match de football opposant la France au Brésil pour une place en demi finale de la coupe du monde. Mais tout à coup, Oliver disparait… Et huit ans après, Tony est toujours à la recherche de son fils…

Capture d’écran 2014-10-31 à 13.14.31

Vous l’aurez compris, The Missing tourne autour de la disparition de cet enfant. Et pour se faire, l’intrigue se déroule sur deux périodes différentes, celle de la disparition et celle de la quête huit ans après, mais aussi dans deux pays différents, la France et l’Angleterre.

The Missing est un thriller relationnel, qui tourne autour de deux aspects différents. D’une part, l’étude des retombées émotionnelles de la disparition d’Oliver sur ses parents, qui ne vivent pas l’évènement de la même façon. D’un côté, Tony, le père, désespéré, brisé et rongé par l’absence de réponse, qui ayant trouvé un nouvel élément, revient en France poursuivre la recherche de son fils. Un père qui n’a pas réussi à vivre avec la disparition de son fils, et qui ne vit depuis lors que pour le retrouver, allant jusqu’à harceler les habitants du village pour obtenir des réponses. Et de l’autre côté, Emily, la mère, qui tente de tout faire pour réussir à se reconstruire et à refaire sa vie, qui apparait bien plus distante par rapport aux évènements, mais montre bien une fissure en elle, qui l’empêche de se reconstruire pleinement.

573262.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et d’autre part, la quête désespérée du père et des retombées sur les autres acteurs de cette disparition, et notamment sur Julien Baptiste, qui enquêtait sur la disparition à l’époque, et qui aujourd’hui à la retraite, n’ayant pas trouvé de réponse, n’a pas encore réussi à passer sur cette affaire.

TMS1_Gallery02

Les allers retours entre 2006 et 2014 permettent de bien mettre en évidence les circonstances de la disparition, mais surtout la façon dont cet évènement a fait exploser le couple de parents, et la façon dont ils tentent de gérer cette perte.

Malgré le dramatique de l’histoire, ce premier épisode réussit à ne pas tomber dans l’excès, le réalisateur Tom Shankland, parvient ici, en mettant le côté humain en avant, à ne pas tomber dans l’écueil du mélodramatique. Il nous donne dans ce premier épisode les clés de la série, en ouvrant de nombreuses pistes, qui vont se développer tout au long des 8 épisodes.

Une série portée en grande partie par James Nesbitt, qui interprète ce père désespéré de façon très convaincante, il arrive à retransmettre son évolution passant d’un père aimant et heureux, à cet homme brisé qui refuse d’abandonner la recherche de son fils disparu.

The Missing est donc un série pleine de promesse, bien menée, qui place le téléspectateur au sein de cette ambiance particulière autour de la disparition d’un enfant et de la gestion de celle ci par ses parents, mais aussi par toutes les personnes impliquées.

Une série créée par Jack Williams et Harry Williams, réalisée par Tom Shankland. Avec :

James Nesbitt : Tony, le père d’Oliver
Frances O’Connor : Emily, la mère Oliver
Tcheky Karyo : Julien, un détective français
Jason Flemyng : Mark
Ken Stott : Ian
Arsher Ali : Malik
Titus De Voogdt : Bourg
Saïd Taghmaoui : Ziane
Émilie Dequenne : Laurence
Anamaria Marinca : Rini
Eric Godon : Georges
Anastasia Hille : Celia
Johan Leysen : Sieg
Thomas Stuyck : Chalons Policeman

(Sources et crédits : BBC, Starz)

Publicités