Jamais deux sans trois…On vous présente NCIS New Orleans

Depuis le 23 septembre, CBS diffuse le 2ème spin-off de NCIS, NCIS New Orleans

ncis-new-orleans-official-trailer

Le pilote de ce nouveau spin off (après NCIS Los Angeles) a réuni, lors de sa diffusion, pas moins de 17 millions de téléspectateurs.

Dans NCIS New Orleans, on suit les enquêtes du NCIS dans la Big Easy, une ville de la Nouvelle-Orléans connue pour sa musique, le divertissement et la décadence. Menée par Dwayne Pride, dit « le King », l’équipe se compose de Christopher LaSalle, un agent spécial qui travaille très dur, mais aussi de la charismatique Meredith Brody, transférée depuis peu, et à la recherche d’un nouveau départ. Pour les aider, le Dr Loretta Wade, aussi excentrique qu’intelligente, intervient en tant que médecin légiste, assistée par un chercheur tout aussi excentrique , Sebastian Lund. Cette ville haute en couleurs, abrite également un côté sombre …

568282.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Vous y retrouverez le très bon Scott Bakula (rappelez vous de Code Quantum) dans le rôle de Dwayne Pride, Zoe McLellan dans celui de Meredith Brody (dotée d’une mémoire visuelle impressionnante, peut être même un peu trop), Lucas Black en Christopher LaSalle, CCH Pounder en médecin légiste atypique Dr Loretta Wade et Rob Kerkovich dans le rôle du chercheur excentrique Sebastian Lund.

Quoi de nouveau par rapport à NCIS et NCIS Los Angeles ? Pas grand chose. On y retrouve les mêmes enquêtes sur les meurtres dans la Navy, le même genre d’équipe, la même organisation…Un casting réduit au minimum, l’équipe ne compte que trois enquêteurs, un médecin légiste et un chercheur, ni plus ni moins…

Les seules particularités ? Un attachement particulier au lieu, les personnages ont tous un lien avec la Nouvelle-Orléans, d’ailleurs le fil rouge de cette première saison est en lien étroit avec les sphères dirigeantes de la ville. Le point est mis sur l’esprit de famille régnant entre les différents protagonistes.

Breaking Brig

Mais pour le reste, Dwayne Pride est une sorte de clone de Jethro Gibbs, avec ce même esprit d’empathie pour les victimes et ses collègues.

Une série qui n’apporte que peu de nouveautés, qui joue la sécurité en se basant sur un concept qui fonctionne déjà depuis 11 saisons. Les adeptes de NCIS ne seront donc pas déçus, contrairement à ceux qui s’attendaient à quelque chose de vraiment différent.

(Source et crédits : CBS)

Publicités